• au revoir Jacques

    au revoir

    Au revoir Jacques, après un long combat repose en paix.

     dans le JSL: 

    C’est avec émotion que toute la population a appris la disparition de Jacques Charmont. Ce natif de Marcigny a fait preuve d’une volonté et d’un courage exemplaires dans son combat contre la maladie. Son parcours est tout à fait digne d’éloges. En premier lieu dans le monde enseignant, comme professeur d’histoire-géo au collège Jean-Moulin, et au lycée de Digoin, avant de devenir principal au lycée de Charolles, puis proviseur aux lycées de Saint-Brieux et Lamartine à Mâcon. De la maison familiale à l’hôtel de ville, il n’y avait que quelques pas qu’il a franchis pour assurer un mandat de conseiller, avec M. Chizallet, puis un second (2008-2014) comme adjoint aux finances, où ses réflexions et analyses parfois percutantes étaient toujours dictées par le bon sens. La municipalité lui doit l’édification et le financement du monument des vivants, et l’inauguration de la place Gregaine. Ses qualités humaines lui ont valu la présidence départementale de handi-sports, d’être conseiller communautaire et délégué au Pays Charolais-Brionnais. Homme de conviction, érudit d’histoire, d’une grande générosité, Jacques Charmont a marqué de son empreinte la vie locale grâce à ses dons d’animateur. Il a été président du Club des jeunes, avant de contribuer à la naissance de Marcynéma, puis cofondateur de Marcigny en poésie. Il a aussi appartenu à la chorale du Réveil. Après s’être montré un serviteur apprécié de sa commune, il est parti rejoindre l’univers du célèbre poète Lamartine qu’il idolâtrait, non sans avoir laissé à ses deux filles une bien belle leçon de vie.

    Ses obsèques seront célébrées ce vendredi 16 mai, à 15 heures en l’église de Marcigny.

     


  • Commentaires

    1
    joe
    Jeudi 15 Mai 2014 à 22:02

    Nous ne l'oublierons pas, c'était un sacré bonhomme, son monument aux vivants laisse une signature à sa façon d'avoir traversé l'histoire de notre monde. Pensons à lui devant ce monument aux vivants en lui chantant ses chansons préférées.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :